Football : C’est Paris qui en a collé une à Marseille

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le PSG a sans doute pris une avance psychologique sur l’Olympique de Marseille avec qui il est à la lutte pour le titre cette saison grâce à sa nette victoire 2-0 en Coupe de la Ligue mercredi.

À l’inverse du premier classico de la saison en Ligue 1 où les deux formations s’étaient partagé les points du nul (2-2) au Vélodrome, ce match de coupe au Parc des Princes a clairement tourné en faveur des parisiens. L’expulsion du marseillais Rod Fanni et le pénalty qui s’en suit a sonné comme le début du calver pour les phocéens. Thiago Silva n’a pas tremblé puisqu’il ajustera Steve Mandanda avec serenité, un but qui permis au PSG de mener au score dès la 27e minute du match. Le match est devenu plus difficile pour les marseillais qui avaient l’obligation de revenir à la marque à 10 contre 11.

Difficile retour des vestiaires pour l’OM

Paris s’est rendu la tâche plus aisé grâce à ce but de son défenseur Thiago Silva et la supériorité numérique dont il bénéficiait. Les phocéens toujours bien intentionnés continueront de pousser pour revenir dans la partie sans succes jusqu’à la mi-temps. Le retour des vestiaires ne sera pas plus heureux pour les hommes d’Elie Baup avec ce haut pressing des parisiens qui permettra à Menez d’alourdir le score. Pastore d’une bonne inspiration délivre un caviar à Jeremy Menez qui prend son garde du corp de vitesse avant d’adresser une mine au pauvre Steve Mandanda, battu pour la deuxième fois de la rencontre (2-0).

Encore un coup dur pour l’OM ?

cette victoire de Paris lui a sans doute permis de grossir son avantage psychologique sur l’OM qui commence sérieusement à céder au doute. La course au titre s’est sans doute joué ce mercredi puisque l’OM qui était déjà privé de Gignac (Blessure) semble également avoir perdu André Ayew, touché au pied gauche. D’après nos confrères de La Preovence, le ghanéen a passé des radios dans la matinée de jeudi et ne souffrirait que d’une contusion du cinquième métatarse. Même si cette blessure est moins inquiétante, elle réduit quand même les possibilités d’Elie Baup pour le déplacement de l’OM à Ajaccio ce week-end.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »